O.T.H. : Classé xXx & 9 titres collectors sortent dans les bacs vinyles de votre disquaire ….. du bon son du label Kicking Records

OTH groupe mythique de rock français, originaire de Montpellier, dans l’Hérault.. 5 membres bien allumés : Jean-Michel « Spi » Poisson au chant et harmonica, Gilbert « Motch » Valentin à la guitare, Didier « Beubeu » Banon à la batterie (décédé en avril 2019), Philippe « Phil » Messina à la basse, Dominique « Domi » Villebrun à la guitare (décédé en 2016).
Le groupe OTH, nom qui vient de l’expression britannique « to be On Tenter-Hooks », signifiant littéralement « être assis sur des aiguilles ». Ils font leurs premières apparitions sur les scènes d’Allemagne et d’Espagne. À cette occasion, ils enregistrent en 1981 une cassette tirée à 200 exemplaires, Classé X. Ils font la une de France-Soir en organisant un concert pirate devant la préfecture de Montpellier pour protester contre le manque de salles de concert. Ils finissent par obtenir une salle, qu’ils baptisent la Salle Victoire.

1977 : Cinq indiens urbains torturent déjà leurs guitares électriques et “titillent” le sexe et la religion…Dans les caves d’une cité Montpellieraine… . Le son est hard, le tempo lourd, la voix a des restes d’adolescence et les textes sont sauvages. Une K7 (“Classée
X”) marque cette époque ainsi que des apparitions éparses sur les scènes du festival d’orange,d’Allemagne et. d’Espagne…

1980/1982 : O.T.H exerce une pression sur la ville en menant une Rock’n roll guérilla. Le nouveau maie de la ville jette une salle socio-cul en parure aux rockers de Montpellier.
Au festival (82) du grand Odeon, O.T.H sème la terreur et remporte le premier prix…
R.CA en profite pour donner aux O.T.H.chiens un 45 Trs comme on donne un os à ronger. Succès de Rock’n Roll mais pas de Major compagnie, il ne sera pas repressé .


Les vagues du raz de marée punk arrivent au pays du soleil, déferlent dans les caves et poussent les “rats” en ville… Le son est encore plus terrible,le tempo s’accélère et la rythmique se fait plus légère. Les textes sont toujours plus vengeurs. Les limites de la ville cèdent… Pour le premier festival de Rock Français à Bordeaux (Boulevard du Rock) O.T.H est entouré des groupes de sa génération avec qui il parcourt l’aventure du R’N’R : Les Ablettes, Camera Silens, Classé X, S.T.C…. Lâchés comme des damnés sur la scène du grand parc, O.T.H écrase le public contre les murs de la ville et les Rock-critiques parisiens,stupéfaits,se demandent s’ils ne vivent pas la genèse d’une nouvelle grande époque. Mais le grondement sourd et puissant des O.T. H est encore couvert par les Téléphone, Starshooter ,Bijou et autres rockers de la première génération.


La capacité de composition de O.T. H est un hommage à la rage : 60 morceaux en cinq ans. Chacun est un slogan en puissance…
De zone en concerts “Pain de guerre”(K7) parait, enregistrée en première partie des Lords… Épuisée en 3 mois, ses 9 titres furieux laissent un arrière goût de sang, de sexe et d’osties… L’album se dessine… Il s’appellera ” RÉUSSITE”, deuxième réalité avec le vinyle…. l1 titres enregistrés et mixés en 36 heures de studio. Promo inexistante.
Mais O.T.H marque d’une morsure le public Français qui commence à saisir que les saturations du pays de l’accordéon déchirent tout autant que celles des pays anglo-saxons.

1983/85 : Des concerts et un premier clip.
Kronchtadt Tapes sort une K7 Live : “Coeur et Cuir“. Elle remémore aux fans et à la presse la vitalité d’O.T.H., toujours authentiques avec un “plus” de fun.

1986 : Cette fois-ci, O.T.H veut marquer l’histoire… OTH fait bien sûr partie des héros sur la compilation “LES HEROS DU PEUPLE SONT IMMORTELS” (Gougnaf/ Mvt/Kronchtadt T.) aux cotés d’autres rockers maudits avec un titre impulsif .
Toujours “Sur les charbons ardents” (45trs + album Kronchtadt T.), la musik a encore mûri, les textes manient avec agilité, humour et violence….
La vraie expérience : Un mois et demi de studio pour eux tous seuls…. Les guitares sont devenues “Section de guitares”, la rythmique martèle comme une tribu sur le sentier de la guerre ; car c’est bien d’une guerre qu’il s’agit… Une guerre contre la hiérarchie et les cons, une guerre du quotidien et du fatal…
Une guerre des “indiens urbains” qui sortent de leur réserve…Nous autres troubadours,étions là avant les Dealers de culture,nous le serons après et pour toujours…

Depuis plusieurs années c’est le label Kicking Records qui a remis sur les rails tous ces bons vieux sons du groupe O.T.H.. Pour ce début d’année 2021 !! des petites perles sortent enfin en version disque vinyle…

Réédition sur vinyle jaune 10″ 25 cm remastérisée en 2020 avec 1 morceau bonus par rapport à l’original ! Tous les tubes sont là !. A commander sur Kicking Records ici


Et un superbe collector à ne pas manger le Picture disc + poster ! Réédition de la K7 mythique d’O.T.H. pour la première fois sur vinyle en version remastérisée agrémentée de titres bonus sur un picture disc, accompagné d’un poster ! cette perle rare est à commander sur Kicking Records ici

Laisser un commentaire